Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base

PROGRAMME 2

Accompagnement des personnes en situation de précarité

PROGRAMME 3

Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes

PROGRAMME 4

Impulsion du capital humain des générations montantes

4 PROGRAMMES POUR PROMOUVOIR LE CAPITAL HUMAIN

En continuité de la dynamique enclenchée en 2005, l’INDH Phase III place le capital humain, levier essentiel du développement, au cœur de ses préoccupations.

PROGRAMME 1

Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base

POURSUIVRE LA LUTTE CONTRE LES DISPARITÉS SOCIALES ET TERRITORIALES

Le développement des infrastructures et l’accès aux services de base ont été les priorités des Phases I et II de l’INDH. Plus de 80% des ressources budgétaires y ont été alloués. La Phase III entend poursuivre cet effort et contribuer à réduire les inégalités encore existantes tant au niveau social que territorial, notamment dans cinq secteurs prioritaires.

ÉDUCATION

SANTÉ

ADDUCTION EN EAU POTABLE

ROUTES, PISTES RURALES ET OUVRAGES D’ART

ÉLECTRIFICATION RURALE

Une interventionà deux niveaux

La mise en oeuvre du Programme 1 de la Phase III s’opère à travers la contribution au Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS) ainsi que par des interventions directes pour la réalisation d’infrastructures à fort impact adaptées au contexte local. Pour rappel, le PRDTS (2017 – 2023) est un programme gouvernemental intégré qui vise l’équipement de 24 000 douars répartis sur l’ensemble du territoire national en services de base : routes, ouvrages d’art, adduction en eau potable, électrification, écoles, dispensaires, etc. L’INDH y contribue aux côtés d’autres départements et bailleurs de fonds.

Contribution de l'INDH

Contribution de l'INDH au Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales

Interventions directes

Réalisation d'infrastructures à fort impact adaptées au contexte local

HAUT